La chirurgie de l’obésité

La chirurgie est le seul traitement contre l’obésité efficace à long terme et reconnu par la Haute Autorité de Santé (HAS) mais ce n’est pas un traitement ordinaire : il est soumis à des recommandations et doit faire l’objet d’une entente préalable auprès de la Sécurité Sociale.


Le traitement se déroule en trois étapes :

          La prise en charge pluridisciplinaire et la formation

           L’intervention chirurgicale

           Le suivi postopératoire



Les différentes techniques


 

Cette technique restrictive diminue le volume de l’estomac et ralentit le passage des aliments. Elle ne perturbe pas la digestion des aliments.


Un anneau, dont le diamètre est modifiable, est placé autour de la partie supérieure de l’estomac, délimitant ainsi une petite poche. Peu d’aliments sont nécessaires pour remplir cette poche et la sensation de satiété apparaît rapidement. Les aliments vont s’écouler très lentement selon le principe du sablier.


Seule technique ajustable, l’anneau est relié par un petit tube à un boîtier de contrôle placé sous la peau. Cet anneau peut être serré ou desserré en injectant un liquide dans le boîtier, à travers la peau. Un contrôle radiologique est nécessaire lors du suivi.


L’anneau peut être retiré au cours d’une nouvelle intervention en cas de complication, d’inefficacité ou sur demande du patient.

Cette technique restrictive consiste à retirer environ les 2/3 de l’estomac et, notamment, la partie contenant les cellules qui sécrètent l’hormone stimulant l’appétit (la ghréline). 


L’estomac est réduit à un tube vertical et les aliments passent rapidement dans l’intestin. En outre, l’appétit est diminué.


Cette technique ne perturbe pas la digestion des aliments.

Cette technique restrictive et malabsorptive diminue le volume de l’estomac et ralentit le passage des aliments.


Elle permet de diminuer à la fois la quantité d’aliments ingérés (la taille de l’estomac est réduite à une petite poche) et l’assimilation de ces aliments par l’organisme, grâce à un court-circuit d’une partie de l’estomac et de l’intestin (aucun organe n’est enlevé).


Les aliments vont directement dans la partie moyenne de l’intestin grêle et sont donc assimilés en moindres quantités. 

______________________________________________________________________________________


Pour en savoir plus, vous pouvez  télécharger les brochures élaborées par la Haute Autorité de Santé (HAS) à destination des patients sur le site de la Haute Autorité de Santé

         La chirurgie de l’obésité, ce qu’il faut savoir avant de se décider – HAS, juillet 2009

         Le parcours du patient candidat à la chirurgie de l’obésité – HAS, juillet 2009


Ces informations et brochures ne remplacent pas les informations données par votre médecin traitant et par l’équipe spécialisée en chirurgie de l’obésité que vous pourrez être amené(e) à rencontrer.